Habiter la frontière – 2018

Ma recherche sur le phénomène des Tote Bags, comme tous les autres objets textiles sur lesquels j’ai travaillés, tente de mettre en lumière sa dimension anthropologique, les présentant comme des témoins futurs de nos réalités présentes. Ces pièces, fabriquées comme de faux objets artisanaux, cherchent également à s’extraire de toutes formes d’utilité (par la fragilité des matériaux choisis, ou partiellement déconstruits) et mettre ainsi en avant la délicatesse et la poésie des matières qui nous entourent.

34 Années (162 expositions) au Confort Moderne – 2018
Papier à patron, colle et fils, dimensions variables
Habiter la frontière – 2018
Tissu, encre, tasseaux et semences, dimensions variables

Vues de l’exposition Habiter la frontière, le Confort Moderne, 2018, Poitiers, France